Besoin d'un renseignement ?

 

CONTACTEZ-NOUS !

00.352.691.808.289

 

du lundi au vendredi

de 9h à 12h et de 14h à 18h

ou par mail


www.cominlux.lu/demande-devis.php

NEWSLETTER
Pour recevoir nos offres spéciales, inscrivez-vous :


» » Drone pour journaliste
Exporter en pdf  Exporter en pdf


 

 

 

 

 

Après le drone militaire, le drone journaliste ?

 

 

Un nouvel outil multimédia à destination des journalistes pourrait voir le jour. ABC news rapporte que plusieurs rédactions, dont la chaîne américaine en question, réfléchissent à l'utilisation de drones pour réaliser des reportages photo et vidéo. Une évolution qui ne manquera pas de poser des questions d'éthiques et de sécurité, note la chaîne.

 

C'est en fait un amateur polonais qui a popularisé l'idée en novembre 2011 après s'être servi d'un drone pour filmer une manifestation à Varsovie violemment réprimée par la police. Des images qui ont depuis beaucoup circulé sur Internet et ont donné des idées aux médias traditionnels.

Peu après c'est militant écologiste américain qui a propulsé son drone pour prendre des clichés d'un abattoir qui ne respectait pas les lois environnementales en laissant du sang s'écouler à l'extérieur.

 

Une nouvelle méthode de reportage qui ouvre de nombreuses perspectives notamment pour accéder à des zones difficiles d'accès comme des régions touchées par un séisme ou encore des zones de conflits. 

 

En France comme ailleurs certains paparazzis se sont déjà emparés de l'idée pour tenter de saisir des clichés encore plus exclusifs et donc beaucoup plus chers.

 

 

  • Le type de point de vue : le drone-multirotor permet de s'élever de 0 à 150 mètres. Il permet aussi bien des prises de vue rapprochées (impossibles en hélicoptère) qu'éloignées pour un coût raisonnable.
  • La facilité de mise en œuvre : moins de 5 minutes de mise en place ! Le drone-multirotor, sa télécommande, l'appareil de prise de vue : tout tient dans une voiture. Il suffit de 5 minutes pour le préparer au vol et commencer les prises de vue.
  • La facilité de pilotage : n'importe quel débutant peut maîtriser l'engin après une courte période d'entrainement.
  • La stabilité de vol : l'électronique de vol combinée à la structure en étoile de l'engin fait des merveilles, même par temps venteux. Les photos/vidéos sont nettes grâce au système électronique de stabilisation très évolué de l'appareil. Le système est peu exigent en termes de conditions météo.

 

 

 

 

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site